Incutex – Digital Voice Recorder – User Manual

Pour ceux qui auraient acheté un enregistreur vocal « low cost » de marque Incutex chez nos amis chinois, et qui n’auraient pas le manuel utilisateur, ou qui ont des yeux qui peinent à lire des caractères de taille inférieure à 1/2 millimètre de hauteur, j’ai pensé à vous. Voici le scan de la documentation (en anglais) :

Incutex – Digital Voice Recorder – User Manual

De rien 😉

Chaînes Youtube, en avant la musique…

Bon, histoire de raviver un peu ce blog, je vais attaquer par une série toute légère (parfaite pour l’été), qui consiste tout simplement à vous faire découvrir des chaînes YouTube que j’apprécie particulièrement. Et pour commencer, on va attaquer par une chaîne musicale : PV-Nova. Le but ? Un (super) pro de la musique décortique les combines pour faire des tubes. Si vous ne savez pas par où commencer, voici comment faire :

À bientôt les loulous…

Ils n’auront même pas attendu 24h…

En mai 2005, nous avons été majoritaires à voter pour refuser d’avoir le choix entre un système ultra-libéral, un système ultra-libéral, et un système ultra-libéral, dont les directives seraient fixées par la Commission Européenne… et pourtant, ça ne fait pas 24 heures que nous avons un nouveau président, et il a déjà reçu son coup de fil du président de la CE pour lui dicter les orientations à prendre. Orientations ultra-libérales il va sans dire. Je vous laisse juger, c’est par là : article sur l’Express. Je vous résume : trop d’état (sous-entendu trop d’état providence), trop de dépenses publiques… Laissons faire les marchés et les sociétés de services privées voyons.

download Fond musical : Mr Mister – Broken Wings

Que faire dimanche prochain ?

Piscine ? C’est la première réponse qui me vient à l’esprit. Juste devant pique-nique, qui n’est pas passé en tête faute de météo chaleureuse. Sûr, je suis tellement désabusé de notre système « démocratique » que cette élection me sort par les yeux. Or, je suis pas mal de youtubeurs qui, in fine, donnent leur avis. Sans surprise, ce sont naturellement des gens plutôt humano/gaucho/anar/désabusés… Et quand ils dévoilent leur position pour le premier tour présidentiel, je m’y retrouve un peu.

Je m’y retrouve un peu… Sauf pour deux personnes, qui m’ont interpellé, au point de me redonner goût à ressortir ma plume (mon clavier en fait) pour écrire ce billet : il s’agit de Kriss, de Minute Papillon, et de Greg, de J’suis pas content. Tous deux, plutôt partis pour un « vote abstentionniste » (si vous ne devez regarder qu’une VDO, matez bien les 10 raisons évoquées par Greg pour expliquer cette position, explications dans lesquelles je me retrouve à 100%), et qui, au final, vont aller voter… François Asselineau/UPR ! Un ENArque, plutôt à droite (ex RPR), symbole médiatique du FRexit… autant dire que ça m’a fait tomber de ma chaise.

Et pourtant, à bien écouter leur argumentaire (assez semblable à tous les deux), ça se tient. Tous deux, tout comme moi (et peut-être comme vous), se sont sentis violés suite au référendum du 29 mai 2005. Alors que nous avions majoritairement exprimé un NON à une Europe qui ne laissait le choix qu’entre une politique libérale, une politique libérale, et une politique libérale… un certain Nicolas S. a décidé que notre avis importait peu, et que les traités seraient signés quand même. Résultat (simple exemple parmi tant d’autres) : quand Bruxelles nous « invite » à mettre en place une dérégulation du droit du travail, le gouvernement national s’exécute… même si ça n’était pas au programme, même s’il faut envoyer les CRS mater les manifestants, même s’il faut sortir le 49.3… sous peine que Bruxelles nous inflige une amende de 10 milliards d’€ (et des amendes de Bruxelles, la France n’en manque pas). Alors, sortir de cette Europe là, qui dérégularise tout, qui fait entrer les pays en compétition les uns contre les autres, ayant pour conséquence un dumping social et un allègement fiscal pour les multinationales… Ça se tient. Quitte à en reconstruire une autre (plus juste, plus humaine) plus tard. Et c’est là mon problème avec le vote Asselineau. Sortir de l’actuelle UE, de l’€ (je serai triste mais je m’en remettrai), et quitter l’OTAN de Trump et des aigles États-uniens, ça me va. Mais que fait-on après ? Le pouvoir nous sera-t-il rendu ? La politique mise en oeuvre me plaira-t-elle ? Pas si sûr… En tout cas, je ne peux que remercier ces deux acolytes pour m’avoir donné cette claque, et de m’avoir invité à réfléchir autrement, à revoir mes positions tranchées.

Alors que vais-je faire dimanche ? Et bien je vais réfléchir encore un peu. Je ne veux pas de Macron (le boulangisme, on sait ce que ça donne), qui serait dans la continuité actuelle. Et désolé, le CICE et le pacte de responsabilité, je ne les ai toujours pas digérés : 41 milliards d’€ donnés tous les ans aux entreprises, sans contrepartie… ça permettrait d’embaucher 2,5 millions de personnes à 1’800 €net/mois. Et à la place de ça, au final, ça nous a rapporté… 800’000 chômeurs de plus (et quelques € de plus aux actionnaires j’imagine). Tout est expliqué ici.

PiscineOK, pas Macron. Fillon et ses casseroles ? Beurk (notez que les étrangers qui regardent la France ne comprennent toujours pas comment un type comme ça peut être encore candidat). Marine et sa horde de fascistes ? Restons sérieux. Le PS  ? On vient de donner, non merci. Même si l’idée du « revenu universel » aurait mérité un débat national. Je ne dit pas que cette idée est LA solution, mais à une époque où 1% de la population possède plus de 50% des richesses, cette idée mérite d’être creusée. Mélenchon ? Sa position humaniste me plait, mais l’animal politique n’est pas fiable. Il fustige l’Europe, mais ne souhaite pas en sortir. Au moins souhaite-il réorienter notre industrie vers des solutions plus écologiques… oui mais bon… que restera-t-il derrière ses paroles ? Pourquoi pas Poutou, pour qu’il ait ses 5%, que ça lui paye son travail d’avoir été souvent le seul à dire tout haut ce que d’autres taisent tout bas. Oui mais je ne suis pas marxiste…

Alors au final ? Ma décision n’est toujours pas prise à 100%, mais la piscine me tente toujours pas mal… 😉 Et vous ?

download Fond musical : La Grande Sophie – Du courage : unplugged

Mike Oldfield : le retour

Mike Oldfield - Return to OmmadawnIl avait dit qu’il ne sortirait plus d’album, qu’il avait pris sa retraite, qu’il adorait se la couler douce aux Bahamas… oui mais chassez le naturel, il revient au galop. Je ne jouerai pas les psychanalystes de coin de trottoir, aussi je ne chercherai pas à savoir si c’est sa dernière rupture sentimentale, la perte de sa maman, la perte prématurée d’un de ses fils… ou tout simplement l’envie de se faire plaisir et de faire plaisir à ses fans, mais voilà : un des pères du rock progressif sort un nouvel album (le 26ème). Après avoir touché à peu près à tout (rock, pop, musique électronique, et même classique avec « Music of the Spheres » ), Mike Oldfield revient à ses premières amoures, en écrivant une suite à son troisième album : Return to Ommadawn. Fidèle à la tradition de l’époque, l’album n’est composé que de deux morceaux de plus de 20 minutes, dont il a joué tous les instruments.

Et alors me direz-vous ? Et bien… oui, ça l’fait ! Forcément, il n’y a pas la fraîcheur qu’on pouvait ressentir à l’écoute d’un nouvel album au milieu des années 1970. Normal, il n’invente rien, il prolonge simplement. Mais c’est déjà ça, et ça fait plaisir de le retrouver aussi inspiré. En lisant les emails des fans, une remarque récurrente concerne la production : en 2017, les technologies auraient permis un son plus « équilibré », des instruments parfois mieux mis en valeur. Certains (dont moi) préfèrent la partie I, d’autres la partie II. Mais qu’importe : tous s’accordent à dire qu’il est à ranger dans les bons albums, à classer dans le top 10 (voire dans le top 5, mais là je suis moins d’accord). Bref, si vous aimez ce style, ou si vous avez envie de le découvrir avec un album simple d’approche, foncez, achetez-le. And, enjoy 🙂

download Fond musical : Mike Oldfield – Return to Ommadawn, Part. I (court extrait)

Encore une re-bonne année…

… et l’occasion de vous faire découvrir l’excellente chaîne YoutTube Histoire Brêve de Dave Sheik, qui parle d’Histoire (avec un grand H). D’ailleurs, j’en ai plein d’autres à vous faire découvrir si vous voulez vous cultiver et couper votre téléviseur (je vous en proposerai une petite compilation prochainement).

Pour arrêter de voter pour le moins pire

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas donné vie à ce blog… Et comme vous me manquez un peu, je commence par un petit article d’actualité.

Dans mes derniers coups de gueules donnés ici même, vous avez dû comprendre que j’étais plutôt désabusé par notre « démocratie ». Un système où seuls ceux qui prennent le pouvoir de deux ou trois partis ont une chance de diriger la nation. Un système représentatif où les élus ne nous représentent plus. Un système où la justice tolère de nos dirigeants un million de fois pire que ce qu’elle ne supporte pas chez les plus démunis. Un système où l’on montre du doigt les fraudes sociales, gouttes d’eau utilisées pour masquer les océans de la fraude fiscale pour laquelle la politique de l’autruche est de rigueur. Un système où l’humain n’a plus de place, où seuls priment les intérêts des lobbies qui soutiennent les dirigeants. Un système où une personne morale a plus de droit qu’une personne physique. Un système où l’Europe n’aura pas permis de tirer les peuples vers le haut, mais de mettre en compétition les nations qui la composent. Un système où le « progrès » ne repose que sur la destruction des matières premières et le gâchis des énergies. Un système ou être ne passe que par avoir… J’arrête là, sinon je vais vous faire fuir 😉

Je vais donc commencer par vous donner deux petites pistes toutes simples, qui pourraient faire changer tout ça. Tout d’abord si, à toutes les élections, vous en avez marre d’élire « le moins pire » parmi une liste de gens que vous ne voulez pas/plus voir au pouvoir, sachez que le suffrage universel n’est pas le seul système possible. C’est même un système de choix assez pervers, qui soulève pas mal de paradoxes. Je vous invite à aller voir la vidéo de « sciences étonnantes » qui vous explique tout ça :

Si vous n’avez pas le temps de tout regarder, passez le premier quart d’heure et jetez tout de même un coup d’œil à la méthode du « jugement majoritaire » (vous pouvez y aller directement en cliquant ici).

Comme quoi, des solutions existent. Tien, en parlant de solution… Plutôt que de choisir votre futur président parmi les mammouths des partis, qui n’ont jamais travaillé, qui ne nous connaissent pas plus qu’ils connaissent notre vie… pourquoi ne pas choisir un candidat parmi les citoyens non professionnels de la politique ? Un mouvement citoyen propose d’organiser des primaires pour élire un candidat parmi « monsieur (ou madame) tout le monde ». C’est justement le deuxième tour, et en vous rendant sur LaPrimaire.org, vous avez jusqu’au 30/12/2016 pour choisir votre candidat parmi les 5 restants. Bien entendu, cette élection s’appuie sur un suffrage au « jugement majoritaire » (comme par hasard… 🙂 ). Pour ma part, j’aime bien la candidature de Charlotte Marchandise, mais on peut en débattre. Allez-y, ça ne coûte rien. Déjà, vous pourrez expérimenter ce système de scrutin original. Et qui sait, les petites gouttes d’eau…

Avant de vous quitter, s’il vous reste un peu de temps de cerveau disponible, je vous invite à réfléchir à pourquoi des gens comme Fillon, Valls, Macron et autres LePen ont le droit à autant de couverture médiatique, et pourquoi de telles initiatives pleines de bon sens ne passent même pas au JT ? A bientôt…

Déni de démocratie, deuil et colère

Carte électorale déchiréeJe suis dépité. Je n’ai plus de mot. Ils ont osé… C’est vrai, c’est connu, ils osent tout. Du déni de démocratie, j’en ai déjà vécu. Ne parlons pas du référendum européen et autres coups fourrés. Mais là… on touche le fond.

D’ailleurs, plutôt que de poster des photos de chats sur le net, je vous invite à faire comme moi : postez la photo de votre carte électorale déchirée. J’aimerais trop en voir des millions… Car ne comptez plus sur moi pour voter : la prochaine action politique à laquelle je participerai, ça sera la prochaine révolution. C’est dit.

download Fond musical : Mike Oldfield – Requiem for a city