Encore une re-bonne année…

… et l’occasion de vous faire découvrir l’excellente chaîne YoutTube Histoire Brêve de Dave Sheik, qui parle d’Histoire (avec un grand H). D’ailleurs, j’en ai plein d’autres à vous faire découvrir si vous voulez vous cultiver et couper votre téléviseur (je vous en proposerai une petite compilation prochainement).

Pour arrêter de voter pour le moins pire

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas donné vie à ce blog… Et comme vous me manquez un peu, je commence par un petit article d’actualité.

Dans mes derniers coups de gueules donnés ici même, vous avez dû comprendre que j’étais plutôt désabusé par notre « démocratie ». Un système où seuls ceux qui prennent le pouvoir de deux ou trois partis ont une chance de diriger la nation. Un système représentatif où les élus ne nous représentent plus. Un système où la justice tolère de nos dirigeants un million de fois pire que ce qu’elle ne supporte pas chez les plus démunis. Un système où l’on montre du doigt les fraudes sociales, gouttes d’eau utilisées pour masquer les océans de la fraude fiscale pour laquelle la politique de l’autruche est de rigueur. Un système où l’humain n’a plus de place, où seuls priment les intérêts des lobbies qui soutiennent les dirigeants. Un système où une personne morale a plus de droit qu’une personne physique. Un système où l’Europe n’aura pas permis de tirer les peuples vers le haut, mais de mettre en compétition les nations qui la composent. Un système où le « progrès » ne repose que sur la destruction des matières premières et le gâchis des énergies. Un système ou être ne passe que par avoir… J’arrête là, sinon je vais vous faire fuir 😉

Je vais donc commencer par vous donner deux petites pistes toutes simples, qui pourraient faire changer tout ça. Tout d’abord si, à toutes les élections, vous en avez marre d’élire « le moins pire » parmi une liste de gens que vous ne voulez pas/plus voir au pouvoir, sachez que le suffrage universel n’est pas le seul système possible. C’est même un système de choix assez pervers, qui soulève pas mal de paradoxes. Je vous invite à aller voir la vidéo de « sciences étonnantes » qui vous explique tout ça :

Si vous n’avez pas le temps de tout regarder, passez le premier quart d’heure et jetez tout de même un coup d’œil à la méthode du « jugement majoritaire » (vous pouvez y aller directement en cliquant ici).

Comme quoi, des solutions existent. Tien, en parlant de solution… Plutôt que de choisir votre futur président parmi les mammouths des partis, qui n’ont jamais travaillé, qui ne nous connaissent pas plus qu’ils connaissent notre vie… pourquoi ne pas choisir un candidat parmi les citoyens non professionnels de la politique ? Un mouvement citoyen propose d’organiser des primaires pour élire un candidat parmi « monsieur (ou madame) tout le monde ». C’est justement le deuxième tour, et en vous rendant sur LaPrimaire.org, vous avez jusqu’au 30/12/2016 pour choisir votre candidat parmi les 5 restants. Bien entendu, cette élection s’appuie sur un suffrage au « jugement majoritaire » (comme par hasard… 🙂 ). Pour ma part, j’aime bien la candidature de Charlotte Marchandise, mais on peut en débattre. Allez-y, ça ne coûte rien. Déjà, vous pourrez expérimenter ce système de scrutin original. Et qui sait, les petites gouttes d’eau…

Avant de vous quitter, s’il vous reste un peu de temps de cerveau disponible, je vous invite à réfléchir à pourquoi des gens comme Fillon, Valls, Macron et autres LePen ont le droit à autant de couverture médiatique, et pourquoi de telles initiatives pleines de bon sens ne passent même pas au JT ? A bientôt…

Déni de démocratie, deuil et colère

Carte électorale déchiréeJe suis dépité. Je n’ai plus de mot. Ils ont osé… C’est vrai, c’est connu, ils osent tout. Du déni de démocratie, j’en ai déjà vécu. Ne parlons pas du référendum européen et autres coups fourrés. Mais là… on touche le fond.

D’ailleurs, plutôt que de poster des photos de chats sur le net, je vous invite à faire comme moi : postez la photo de votre carte électorale déchirée. J’aimerais trop en voir des millions… Car ne comptez plus sur moi pour voter : la prochaine action politique à laquelle je participerai, ça sera la prochaine révolution. C’est dit.

download Fond musical : Mike Oldfield – Requiem for a city

[Théâtre] Réservez votre soirée du samedi 11 juin 2016

20160611-Affiche_piece_sLe samedi 11 juin 2016, la troupe « Les Aminches » jouera la pièce d’Eric Beauvilain « La vie de château » à la salle Léo Ferré – Espace Jean-Jaurès de Tomblaine.

Organisée en collaboration avec l’Association Art et Toile, cette soirée (entrée libre) permettra de récolter des fonds au profit de l’ADL, fonds qui seront utilisés pour le développement d’une école au village burkinabé de Loanga. Venez nombreux.

NB : cliquez sur l’affiche ci-contre pour télécharger le flyer au format PDF.

download Fond musical : Johnny Clegg et Savuka – Great Heart

Pour tous ceux qui sont indignés suite à #PanamaPapers et qui on vu Michel Sapin hier dans Cash Investigation

Hier soir, Michel Sapin demandait gentiment à Elise Lucet de lui fournir les documents de #PanamaPapers… En réponse à cette requête, si j’avais été elle, je lui aurais fait voir le reportage ci-dessous, et je lui aurais demandé pourquoi le gouvernement avait fait machine arrière dans cette loi (pourtant adoptée en première lecture) visant à accroître la transparence des placements de nos chères entreprises qui font de l’optimisation fiscale, et qui ne valent pas mieux que les ripoux mis en cause dans les documents provenant de Mossack Fonseca. Je vous laisse visionner et y réfléchir :

Le monde en quelques chiffres

SoldatsÀ l’heure où Macron dit qu’« on n’a pas tout essayé contre le chômage » (source JDD), et que Valls modernise l’adage « il faut mettre un frein à l’immobilisme » (source Europe 1), il est bon de rappeler deux chiffres :

  • les 1% les plus fortunés posséderont avant fin 2016 autant que que les 99% restants (source : Le Monde),
  • les 62 personnes les plus riches possèdent à elles seules autant que la moitié la plus pauvre de la planète (source : Mariane).

Ajoutez à ça les méthodes peu scrupuleuses usitées par ces crapules pour ne pas payer d’impôt (Cf. scandale #panamapapers à venir, source : Libération), et une fois n’est pas coutume : je suis à 100% d’accord avec Valls et Macron. Il y a des choses à faire, et vite ! Mais peut-être pas les mêmes choses que ce qu’eux veulent faire. Je pense plutôt à soutenir le mouvement @NuitDebout, reprendre la main sur nos institutions politiques (qui nous échappent de plus en plus, Cf. projet de révision de la loi organique sur les élections), ne plus laisser le pouvoir à quelques professionnels de la politiques, sponsorisés par l’Establishment (ceux là même qui seraient prêts à faire re-travailler nos enfants et à mettre les manifestants en prison, Cf. cette VDO édifiante), mieux répartir les richesses (comme le dit DanyCaligula, qui peut encore croire que la croissance peut être infinie, et qu’elle va faire baisser le chômage ?)… Bref, des choses à faire, il y en a. Et ceux qui pensent à se présenter aux prochaines présidentielles en se rasant le matin n’ont certainement pas ces idées en tête. Aussi, il semble que le temps est venu de [re]prendre la main, non ? Parce qu’#OnVautMieuxQueCa.

download Fond musical : Michael Jackson – Smooth Criminal

Aujourd’hui, j’applique la politique de la chaise vide

Petit rappel rapide sur la situation électorale de ma régions (ACAL ?) : au premier tour des régionales, moins de 50% de votants, et parmi les 48% qui se sont déplacés, plus d’un tiers (36%) ont voté FN, 26% pour l’union de la droite autour des républicains, et 16% pour l’union de la gauche autour du PS (les autres partis faisant moins de 10%). Après ça, si vraiment l’épouvantail FN était si dangereux que ça, le PS aurait dû « passer » (comme on dit au poker), et peut-être que j’aurais écouté les pourfendeurs du « front républicain », et que je serais allé voter à droite pour barrer les extrémistes, comme je l’ai fait (un peu la mort dans l’âme) en 2002 (même si je n’ai pas eu à le regretter pour ce qui est de la politique internationale).

Et bien pourtant… non ! Jean-Pierre Masseret (honte à lui) se sent tellement indispensable à la région (qui n’a, rappelons-le, que très peu de pouvoir) ne se désistera pas ! Son ego est tellement surdimensionné qu’il pense que la politique des républicains — pourtant identique à celle du PS si j’en crois les actions de notre président normal — pourrait ruiner la région. Et ce, malgré une consigne contraire de son parti, et malgré le désistement de 71 de ses 189 colistiers.

Encore une fois, les électeurs sont pris pour des pantins qui ne sont pas écoutés, et il est plus que clair que les intérêts individuels dépassent (et de loin) les intérêts du bien collectif. Dès lors, quand on est pris pour un con, normal qu’on réagisse en conséquence. J’ai longtemps décrié les gens qui n’allaient pas voter, arguant qu’il fallait respecter la démocratie, défendre nos droits, et bla bla bla… Mais force est de constater que nous ne sommes plus en démocratie !

Le référendum de 2005 ? Taillé en pointe. Les dernières présidentielles ? On met en place un candidat normal du PS, qui applique une politique peut-être plus libérale que son prédécesseur. Les présentes élections régionales : je ne reviendrai pas dessus. Devant se déni de l’opinion du peuple, il ne faut pas s’étonner que celui-ci baisse les bras, et ne s’exprime plus par les urnes.

Pour ma part, aller voter, ça serait cautionner ce système dont je ne veux plus. Aussi, pour la première fois, je n’irai sciemment, fièrement… pas voter. Ca sera aujourd’hui la plus belle contribution que je pourrai faire à la démocratie.

download Fond musical : Jacques Brel – Ces gens-la