Da Vinci Code – Dan BROWN

Je viens [seulement me direz-vous ?] de terminer le best-seller du moment cité en objet. Je n’aurai qu’un mot à dire : bien. Un livre vraiment prenant, relaxant à souhait, parfait pour les vacances : pas [trop] compliqué, avec une bonne intrigue, les bonnes grosses ficelles qui marchent bien, genre petits chapitres qui racontent en parallèle le déroulement de l’histoire selon les points de vues des différents personnages ou groupes de personnages, des rebondissements fréquents, des énigmes (pas trop compliquées pour la plupart)… Bref, on passe vraiment un bon moment.

Evidemment, une fois la quatrième de couverture refermée pour la dernière fois, on ne peut s’empêcher de se demander " mais qu’est ce qui est vrai dans tout ça ? "… Je ne rentrerai pas dans les détails (pour ne pas divulguer l’intrigue à ceux qui ne l’ont pas lu, mais aussi et surtout, parce que je ne suis pas historien), mais il faut savoir que le livre fonde son scénario sur des secrets cachés, des conspirations liées aux religions, des appartenances de certains illustres personnages à des sociétés secrètes… Dans cette foule d’informations, qu’est ce qui est vrai, et qu’est ce qui est de l’ordre de la légende ? J’ai envie de dire peu importe.

En effet, l’auteur s’appuie sur une théorie, une thèse. Comme toute thèse, elle a peut être sa part de vérité, sa part d’erreur, ses zones d’ombre. Je laisse les spécialistes disserter sur ce sujet.

Aussi, je pense qu’il faut lire ce livre en gardant à l’esprit ce qu’il est : un roman. Prenez plaisir à déroulez ce récit comme un bouquin de fantasy, un ouvrage du style Bernard Lentéric La nuit des enfants roi, et profitez de cette lecture pour voir ou revoir les oeuvres artistiques qui y sont décrites, en reproduction, ou durant une ballade parisienne dans les églises et les musées.


Commentaire

Da Vinci Code – Dan BROWN — Un commentaire

  1. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Anges et démons

Laisser un commentaire