Anna Gavalda – Je l’aimais

Voilà bien un livre que j’ai pris par défaut, parce que je ne trouvais rien d’autre à l’époque où je l’ai acheté, et qui se révèle être un excellent choix.

Chloé est malheureuse. Adrien, son mari vient de la plaquer, pour s’envoler avec sa maîtresse, la laissant avec leurs deux enfants. Le salop hein ? Et pour couronner le tout, c’est son beau père qui l’emmène passer quelques jours dans une maison de campagne isolée avec les deux enfants, en plein hiver, pour tenter de la consoler, pour qu’elle se reconstruise. Un beau père emblématique de ce qu’on déteste certainement tous : le patriarche par excellence, acariâtre, suffisant, pour qui ce qu’on fait n’est jamais parfait, et qui ne dit jamais plus de deux mots d’affiliée, et encore, les bons jours… Un vieux con en somme.

Seulement voilà. Au coin du feu, petit à petit, le vieux con va dire quelques mots. Petit à petit, il va parler. Oh, rien d’extraordinaire, pas de technologie extraterrestre là dessous, pas d’histoire abracadabrantesques. Il va juste parler de la vie. De la sienne, de celle des autres.

Que va-t-il lui raconter ? Je ne vous le dirai certainement pas, c’est tout le bouquin. Mais étrangement, à la fin du livre, on commencera à douter qu’Adrien soit un si grand salop que ça, et que le beau-père de Chloé soit un vieux con… une bien bonne surprise ce livre, oui.

Fond
musical :

 

 

De PalmasJ’en rêve encore


Commentaire

Anna Gavalda – Je l’aimais — 10 commentaires

  1. J’ai l’impression que c’est une histoire classique où celui (ou ceux) que l’on croyait « méchant(s) » au début se retrouve(nt) « gentil(s) ». Me trompe-je?


    Posté anonymement par a
        • Ah non mais pas de problème. D’ailleurs, ce qui est intéressant, ça n’est même pas ce que raconte le beau père en soit. Ce qui lui est arrivé est super classique. C’est simplement le fait que ce récit éclaire cette même situation d’une autre façon…

          • OK je vois. Ca à l’air d’etre plus tentant, de porter la réflexion un peu plus loin que ce dont je pensais.


            Posté anonymement par a
  2. Je viens de terminer « Ensemble c’est tout » du même auteur. Je te le recommande. Par contre le film tiré du même roman est très décevant.


    Posté anonymement par vincent (site web)
    • Merci Vincent. C’est drôle, j’ai une copine qui m’a donné exactement le même avis à propose de « Ensemble c’est tout ». Je coure l’acheter… 😉

  3. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Je l’aimais

  4. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Anna Gavalda – Ensemble, c’est tout

  5. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Anna Gavalda – Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part

Laisser un commentaire