Attention en traversant…

Bon, je ne voudrais pas transformer ce blog en autobiographie, mais il faut quand même que je vous raconte ma dernière boulette de coureur…

Comme c’est l’hiver, j’enfile mon collant qui tient chaud, ma polaire, mon coupe-vent, mon bonnet, mon lecteur mp3 (oui je sais, c’est moyen ça) et me voilà parti. Oh, ça ne faisait pas 10 minutes que je courais qu’il me prend l’idée (ô combien idiote) de changer de trottoir. La rue étant en sens unique, plus ou moins mécaniquement alors que mes idées sont ailleurs, je jette un coup d’oeil furtif (trop furtif peut-être) par dessus l’épaule, je ne vois pas de phare se refléter sur le sol, hop, je traverse. Évidemment, en dehors de tout passage clouté, en sortant d’entre deux voitures stationnées… Et là, pof ! Ou paf, je ne sais plus.

Bref, la sympathique 205 blanche qui passait par là et qui n’avait rien demandé à personne ne pouvait pas m’éviter. J’ai dû glisser sur le capot, mon postérieur est venu taper le pare-brise (l’exposant en passant), et j’ai fait un beau soleil avant de retomber quelques mètres plus loin. Je vous rassure tout de suite, tout va bien. Les pompiers étaient là en quelques petites minutes, direction les urgences, petits tests pour écarter l’AVC, clichés aux rayons X… Verdict : lèvre fendue, un petit bout de dent en moins, quelques égratignures (les docs des urgences parlent de  » dermabrasions « , ça fait classe non ?), et probablement du mal à m’assoir pendant quelques jours… Sans compter que j’ai un peu gâché la soirée ciné du jeune couple très charmant qui était dans la 205.

Bon, j’avais décidé de ne pas prendre de résolution pour 2009, mais finalement, je change mon fusil d’épaule : ma première bonne résolution sera de faire attention en traversant. Et j’espère que les lecteurs coureurs qui passent par là (je sais qu’il y en a) feront de même 😉 Bon, vous me direz, d’autres font des sports réputés moins dangereux, mais qu’ils continuent tout de même d’être prudent dans les autres circonstances.

download Fond musical : La Grande Sophie – Les bonnes résolutions

Commentaire

Attention en traversant… — 6 commentaires

  1. Ca fait peur ton histoire ! Il est vrai lorsqu’on court en ville on fait des trucs limites (moins de risques en forêt). Heureusement tout se termine pour toi. Tu ne nous as pas dit si le capot de la 205 avait apprécié que tu te jettes sur lui 🙂

  2. Et bien justement, j’ai toujours pensé qu’il y avait plus de risque en forêt, genre se fouler une cheville dans un nid de poule, ou taper une souche qu’on aurait pas vu. Ceci dit, je me souviens avoir shooté dans une petite borne Kmtrique bien planquée dans l’herbe au bord de la roue… aïe. Bref, il n’y a pas de lieu sans risque. La solution : garder la tête sur les épaules (pas si facile). Quand au capot (et le rétro tant qu’à faire), rien de grave semble-t-il 😉 Ceci dit, ça doit être une expérience de chauffeur que je souhaite à personne. Bon dimanche à tous.. 😉

  3. le casque quand on court, c’est vrachement moyen !

    En plus courir estune occasion de se défaire du stress de la journée, et je ne suis pas convaincue que du bruit supplémentaire dans les oreilles aide à cela.
    Ou alors, il faut avoir le coup très souple pour tout vérifier …

  4. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Avec quoi dans les oreilles cours-je ?

Laisser un commentaire