Six livres pour commencer l’année

Je viens de me faire enchaîner par Jérôme afin de vous présenter

quels sont les 6 livres qui me représentent le mieux.

Comme l’a fait remarquer Jérôme, on n’attend pas de moi que je vous indique quels sont mes 6 livres préférés [du moment], mais bien ceux qui me représentent le mieux, sous entendu je suppose, ceux qui m’ont aidé à me construire comme je suis. À noter que Jérôme s’était lui-même fait taguer par Marc’s blog, qui rappelle qu’en France, 43% de la population ne lit pas un seul livre de l’année ! C’est édifiant…

Étant un « monsieur plus » né, je vais avoir du mal à m’arrêter à six livres ; alors, disons que je vais plutôt vous indiquer six thèmes :

  1. En tout bien tout honneur Enid Blyton : Les Cinq et le galion d’or. Oui, car il faut bien une allumette pour enflammer la mèche d’une passion… Ma première rencontre avec les « vrais » livres (sans image) a été avec le Club des 5. Il y en a eu bien d’autres évidemment ensuite, les Bob Morane, … ;
  2. Le maître des noms de Josef Ladik. Je vous ai mis celui-là parce que c’est le dernier en date, et qu’il est plus proche de mes préoccupations actuelles. Mais j’aurais très bien pu vous mettre à la place this perfect day d’Ira Levin, Globalia de Jean-Christophe Ruffin, ou encore mieux, 1984 de George Orwell ;
  3. Le grand secret de Barjavel. J’ai pris celui-là au hasard, tant René Barjavel est une source inépuisable de bon livres de SF, écrits dans un style jouissif (qui n’a pas pris une ride après bientôt 100 ans d’âge) ;
  4. La politique du rebelle de Michel Onfray. Ici aussi, difficile de faire un choix avec cet auteur, qui parfois m’a aidé à mettre des mots sur mes pensées, et qui, inversement, a su aussi m’interroger autrement ;
  5. Le fléau de Stephen King. Et oui, j’ai eu ma période livres d’horreur et d’épouvante, et avouons que si cet auteur a dans ses productions quelques déchets, il a aussi quelques chefs-d’œuvres en la matière, si ça n’est sur les idées, au moins coté style ;
  6. Et pour finir avec un policier, je dirais le Concile de pierre de Jean-Christophe Grangé. J’aurais pu prendre un autre Grangé, ou un Fred Vargas, voire un Agatha Christie, l’idée étant de dire que j’aime aussi les bons romans policiers.

Difficile de s’arrêter à six ouvrages. D’ailleurs, peut-être qu’il y a un mois, ou dans un mois, je vous aurais donné une autre réponse. Aussi, pour compléter cette liste, je passe le relais à d’autres blogueurs (qui ne manqueront pas de dire « mince, celui là, je voulais le mettre« , ou qui, inversement, vous donneront des références totalement différentes) : Fabien, Virginie, Maxime (qui pourra ainsi m’aider à comprendre quels livres peuvent amener quelqu’un à s’engager politiquement si jeune), et tien pourquoi pas, à ZigZornif qui va nous faire ça entre deux coups de pédale 😉

download Fond musical : Sea and Field – Les livres

Commentaire

Six livres pour commencer l’année — 11 commentaires

  1. @vincent : pas lu le parfum d’Adam, mais je le note si tu dis qu’il est bien. Remarque : il me semble que Jérôme t’a tagué toi aussi, tu pourras le mettre sur ta liste 😉

  2. Ping : Des livres et moi » Le Blog de ZigZorniF

  3. Heureux de voir que la chaîne a fonctionné. En plus cela donne pleins d’idées de livres que j’aurais dû mettre : en terme de BD, à mon avis XIII vaut Bob Morane…

  4. @Jérôme: attention, je parlais de Bo Morane en livre, pas en BD… D’ailleurs, je crois que je ne l’ai jamais lu en BD. Par contre, tu as raison : XIII est une excellente série…

  5. Bonjour le Manu

    Mon tout premier livre, j’étais en dernière année de maternelle. Je l’ai lu, debout, à haute voix, à coté du fauteuil où était assise ma mère, qui surveillait la conformité de la prononciation des liaisons fut « La Boutique aux Histoires » de jacqueline Verly, dans la collection Rouge et Or Dauphine, puis « les aventures de Petitou » de Dick Laan, de la même collection. Je m’entends encore rire quand je lisait ce livre tant il était drôle !
    Puis il y a eu effectivement la collection rose avec les club des 5, la collection verte avec les Alices. etc
    Je lisais tellement de livres que je finissais par les voler au supermarché qui étant dans ma rue sur le chemin de l’école.
    Depuis que je suis maman, je ne vole plus les livres, trop peur de me faire piquer, alors je les achète d’occaz chez l’un des nombreux bouquinistes de Paris. Et sans oublier naturellement le monde des BD, le 8ème art, un monde fabuleux que j’affectionne tout particulièrement.

  6. Heuuu… Oui Virginie, c’est un bon début… Mais l’idée de la chaîne, c’est de la relayer via ton blog 😉 Tu savais lire en dernière année de maternelle ? Décidément, les temps ont changé… Dans les écoles publiques, aucun gamin ne sait plus lire en fin de maternelle (enfin, dans celle où sont mes poussins). Non non, je ne dirai rien sur ce que je pense de l’instit de dernière année de maternelle dans l’école de mon quartier… 🙁

  7. oui, oui, mon bon Manu
    j’avais bien compris
    mis pour mon blog, je ferai çà plus tard
    j’ai d’autres urgences là
    c’était histoire de te laisser un commentaire 🙂

    ah, ce n’est pas à l’école maternelle que j’ai appris à lire mais à la maison ! seule puis avec ma mère.

  8. Bonjour,
    Nous aimerions utiliser l’image qui apparaît sur la page « six livres pour commencer l’année ». Est-elle libre de droit?
    Merci de votre réponse.

  9. @cdi : il est très probable que… non. Pour autant, cette image semble extraite d’une publicité pour la Poste Australienne. Je pense qu’il n’y a pas trop de risque à en prendre un extrait dans un blog perso pour une illustration (comme je l’ai fait). Par contre, je doute qu’on puisse l’utiliser dans un cadre commercial. Bien cordialement…

Laisser un commentaire