Je l’aimais

Il est assez rare de lire un bon livre, et de trouver son adaptation au grand écran excellente. Or, il y a environ un an, je vous racontais tout le bien que j’avais pensé du livre « je l’aimais« .

Et bien il faut avouer que la réalisatrice Zabou Breitman a réussi, avec talent et sensibilité, à mettre en image ce roman d’Anna Gavalda qui ne s’y prêtait pas particulièrement. En effet, l’exercice n’est pas facile d’illustrer à l’écran des pensées, des sentiments, des ressentis…

Je ne vous en dirai pas plus sur l’histoire que je l’avais fait en son temps lorsque j’ai parlé du livre. Sachez juste que, Daniel Auteuil, Marie-Josée Croze, et Florence Loiret-Caille, réussissent avec brio à vous proposer une réponse à l’éternelle question « vaut-il mieux vivre avec des remords plutôt qu’avec des regrets ? ». Certains choix dans la vie ne portent pas spécialement à conséquence : choisir des pâtes ou du riz ce soir au restaurant a peu de chance de changer votre destinée. Inversement, d’autres choix vous emmènent dans des voies totalement opposées. Comment savoir quel est le bon choix ? Et lorsque le choix n’est pas fait pas nous, mais par un proche, et que ce choix vous fait mal, comment se consoler et se dire que c’est peut-être un mal pour un bien ?

Lisez le livre, et/ou allez voir le film, qu’importe. Cette oeuvre mérite vraiment d’être vue…

download Fond musical : Alannah Myles – Song instead of a kiss

Commentaire

Je l’aimais — 5 commentaires

  1. je ne vais en général pas voir un film tiré d’un livre lorsque j’ai lu ledit sauf que vous me donnez envie..
    alors comme j’ai aimé en son temps lire  » ensemble c’est tout  » de Gavalda (mais ne suis pas allée voir le film en 2007) … je reviens sur mes  » grands  » principes et pars à la séance de 15h…
    merci pour la belle idée.

  2. Me revoilà… merci pour l’idée… et bye bye mes grands principes 🙂 – beau film avec un jeu d’acteurs émouvant… l’amour… l’un de mes thèmes de prédilection (si si et j’assume !)  » Je l’aimais  » ou lorsque l’homme, tout en reconnaissant sa lâcheté, devient plus beau, devient plus grand.
    J’ai aimé… beaucoup… j’en profite… allez donc voir  » Good Morning England ! …

  3. @marie: « Good Morning England ! » ? Mince, je ne sais pas si j’y serais allé intuitivement. Mais si tu me dis que ça vaut le déplacement, je vais aller le voir… Et je te dirai 😉

  4. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Delphine de Vigan : No et moi

Laisser un commentaire