Tryo en concert

Consécutivement au fait que je sois papa (c’était mon cadeau de la fête des pères, yesss), j’étais ce soir au Zénith de Nancy pour aller voir Tryo (vive la parentalité 😉 ).

L’occasion pour moi de découvrir celle qui assurait la première partie : Madjo (que je ne connaissais pas). Son répertoire étant plutôt orienté « blues » (style dont je ne suis pas particulièrement fan), ça n’est pas une artiste que je serais allé voir de prime abord. À tord, parce qu’elle a une très belle voix, et un répertoire varié. Sans compter que les seuls instruments qui l’accompagnent sont sa guitare, et les voix des trois musiciens qui étaient avec elle. Bref, j’ai aimé, et selon l’applaudimètre, je n’étais pas le seul.

Puis ce fût le tour de Tryo. Que dire… Le répertoire de ce concert n’était pas une surprise : un mix du dernier album et de tous leurs anciens titres connus. La vraie surprise vient surtout de la scène. Une introduction sous forme de publicité pour greenpeace (heuuu… logique quand on sait comment ce groupe est engagé), le Boléro de Ravel en guise de musique d’attente (original non ?), et un concert… Ouaouuuuuu…….

Bon, je n’en suis pourtant pas à mon premier concert. Mais d’habitude, même si les artistes restent toujours pros et arrivent toujours à nous faire croire qu’ils ont fait leur maximum, on ressort après 1h30 heureux, mais un peu frustré que ça se finisse si tôt. Mais là… Fin du concert à minuit trente (alors qu’il commençait à 20h30), et c’est « à fond » tout le long. Même le final est original : ils ont appris une choré sur le thème « arround the world » des Daft Punk pour nous amuser et remercier ainsi leur public. Ajoutez à ça un percussionniste et un joueur de violoncelle électrique (entre parenthèse : je suis tombé amoureux de cet instrument) venus en guest stars, un brin d’humour (qui n’aura probablement pas plu aux électeurs UMP, tant pis pour eux)… Bref, un moment inoubliable. Autrement dit, si vous n’êtes pas nancéiens et que vous habitez pas loin d’une ville où ils vont passer, surtout, dépêchez-vous d’acheter votre place.

Bon, c’est pas de tout ça, mais maintenant, direction le dodo. Faut que je sois en forme pour aller encourager mon collègue de taf qui a un tournois de ping-pong à Champigneules vendredi soir, et pour répondre à l’invitation de Laurent Hénart à venir débattre à Ludres samedi matin (ceux qui me connaissent pourraient s’étonner de ma présence — au vu du bord politique du dit candidat –, mais je ne vois pas pourquoi je refuserais une invitation au débat démocratique ; sans compter que Vincent y sera certainement lui aussi).

download Fond musical : Tryo – El duce de leche

Commentaire

Tryo en concert — 3 commentaires

  1. Hello,

    Ahah, très bonne idée d’aller voir ce groupe mais si j’ai moins bien accroché sur le dernier album. Est-ce que des odeurs suspectes sont à signaler ? 😉

  2. @dcddtc: ah moi j’ai bien aimé leur dernier album. Mais en plus, en concert, comme je l’ai dit, ils ont fait venir un percussionniste génial, et aussi ce fameux violoncelliste, ce qui donnait des sonorités très variées, parfois tribales, parfois latines… brefs, tu ne pouvais qu’être transcendé… Pour les odeurs, petit rappel : il est interdit de fumer maintenant durant les concerts, alors, ça va bien 😉 Et à l’extérieur, il faisait certainement trop froid => je suppose que les connes ont du être consommés avant ou après, dans d’autres lieux 😉

  3. Ping : desvigne.org » Blog Archive » Trois p’tites news en passant

Laisser un commentaire