Le Parisien est un con

Oh là, non, ne me saute pas à la gorge, Ô vénérable habitant de la capitale de la France. Je ne parle pas de toi — toi qui est déjà trop souvent qualifié de tête de veau par ceux qui, manifestement, n’ont jamais vu une tête de veau ailleurs que dans les livres à colorier pour enfant de maternelle –. Je parle juste du… journal (mérite-t-il encore ce titre ?) qui porte aussi ce nom. D’ailleurs, à bien y penser, ais-je encore le droit de t’appeler « parisien », toi qui habite Paris ? En faisant ça, est-ce que je ne risque pas une assignation pour contrefaçon de la part des avocats du canard de la publication précédemment citée ? En effet, c’est la question que je me pose, après avoir lu ça : Le Parisien attaque  » the parisienne « .

Je vous la fait courte : une blogueuse, dont l’identité numérique est « the parisienne » (@zeparisienne), a ouvert un blog, comme beaucoup d’internautes le font. Et fort logiquement, fin août 2009 (si j’en crois whois), elle achète le nom de domaine theparisienne.fr. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si le périodique (dont je ne citerai plus le nom) n’avait pas trouvé un peu gros le fait qu’une blogueuse lui… pique son identité ! Pauvre –feuille de– chou… Voilà maintenant qu’une modeste blogueuse peut te faire de l’ombre, au point de lui demander 20’000 € de dommage et intérêts ! Décidément, la presse est tombée bien basse (et pas que dans mon estime).

Ooops… Avec un titre pareil, est-ce que je ne risque pas moi-même de me prendre un procès (d’autant que ça semble être la mode : j’ai lu récemment qu’une autre blogueuse avait été condamnée pour avoir donné son avis sur un restaurant ; j’espère que @zeparisienne aura un bon avocat, la clé semble être de ce coté là). Alors, pour vérifier, prenons un dico :

Con : (adj. masc. sing.) très familièrement stupide, imbécile.

Ah bon, ben ça va. Je n’aurai aucun mal devant un tribunal à démontrer que le quotidien du groupe Amaury est bien stupide et imbécile d’avoir allumé un bad buzz comme celui qui est en train de gronder actuellement (@korben a ouvert le bal, très modestement, je suis, comme plein d’autres internautes qui apportent leur soutien au blog et à sa taulière via les rézos sociaux).

download Fond musical : Lise Cabaret – Paris merveille

Commentaire

Le Parisien est un con — 2 commentaires

  1. Quelle histoire stupide!
    C’est presque comme si tous les « Desvigne  » étaient attaqués par les « Des Vignes » que je croise régulièrement ;o)
    bises ,Rachel

Laisser un commentaire