Projet dégooglelisation phase 4 : alternative à Google Keep (et autre Google Drive)

migration de Google Keep vers SimpleNoteMe voilà arrivé à la dernière phase de ma dégooglelisation : quitter Google Drive (et ses outils office en ligne, genre Google Docs, Google Sheets, Google Slides…) et le système de prise de notes Google Keep.

Pour Google Drive et sa suite office, ça a été plutôt simple : en fait, je ne l’utilisais pas trop. J’ai fait quelques tests, mais en réalité, je me rends compte que j’utilisais surtout ces outils pour ouvrir des documents office (Microsoft Office ou Libre Office) envoyés en pièce jointe à des emails. Aussi, la solution a été toute simple : installer un OwnCloud sur l’espace web de 1 Go obtenu chez web4all en même temps que mon adresse email Zimbra (Cf article précédent). Pour accéder à cet espace, vous avez moult solutions : sur PC (Windows ou linux), vous pouvez accéder à l’espace via un client FTP ou un montage WebDAV. Mais vous pouvez le synchroniser avec le client natif. Coté Android, même principe : montage FTP ou WebDAV avec ES explorer, ou utilisation du client OwnCloud, gratuit sur F-Droid (payant sur Google Play). Pour ceux qui ont choisi Net-C plutôt que web4all comme alternative à GMail, le stockage WebDav fourni avec le compte marche très bien. Ça, c’était pour l’espace de stockage. Pour ce qui est du logiciel… chacun fera comme il le sent. Sur PC (Windows ou Linux), Libre Office ou Open Office iront très bien. Sous Android, il existe bien un portage de Open Office (projet AOO). Cette solution pourrait très bien vous convenir, mais en ce qui me concerne, pour mon petit téléphone et mon modeste besoin de visualiser un document Office reçu par email, un package de 85 Mo, c’est trop lourd. Perso, j’ai opté pour WPS Office. Certes, cette suite n’est pas libre (juste gratuite sous Android), mais elle ne pèse que 19 Mo. J’ai aussi installé Office Documents Viewer pour l’ouverture des fichiers ODS (que WPS Office ne sait pas ouvrir).

Pour être complet sur ce sujet : si vous utilisiez Google Docs non pas comme simple traitement de texte personnel, mais comme outils de création collaboratif, j’ai une superbe solution : le projet Framapad est fait pour vous. Le principe : vous créez un « pad » (document en ligne), et vous diffusez l’URL du pad à vos collaborateurs. Chacun choisit sa couleur (on sait ainsi qui a rédigé quoi), et c’est parti. On modifie le texte à plusieurs, on chate ensemble, etc. Du vrai collaboratif en ligne en somme. A noter que Framapad est un des projet de Framasoft, dont j’aurai l’occasion de vous parler à nouveau.

En fait, ma principale déception (semi-échec) concerne le remplacement de Google Keep. Le cahier des charges était pourtant super simple : pouvoir prendre des notes rapidement avec un outil léger (je ne demande même pas à y joindre des photos ou du son), pouvoir les trier par thème (Google Keep propose de mettre des couleurs), et stocker ça sur un cloud perso (ou dont je suis sûr). Et c’est là que le bas blesse. La quasi totalité des solutions sous Android sont des outils qui ne permettent pas de synchroniser les notes. Ou alors, à l’instar de Evernote ou autre ColorNote, ils se synchronisent avec des « cloud » propiétaires (Evernote a son propre stockage dans les nuages, et beaucoup comme ColorNote utilisent DropBox ou équivalent). Rien de libre, rien de sûr. MyOwnNote (le stockage de note dans OwnCloud) ne fonctionne pas bien. J’ai envisagé créer mon serveur Tomboy. Mais les solutions sont soit abandonnées (snowy), soit –rainy– nécessite « mono » (pas question d’installer ça sur un hébergeur mutualisé), soit –grauphel– nécessite que PHP soit compilé avec le module « PHP-OAuth », ce qui n’est pas le cas non plus chez les hébergeurs mutualisés que je connais. En désespoir, j’ai même failli installer un moteur de blog privé/caché du web (genre WordPress), sur lequel mes notes auraient été des billets. Voire continué d’utiliser Google Keep.

Finalement, après des jours de recherche et multiples tests, j’ai trouvé une solution qui est moins pire (à défaut d’être parfaite) : SimpleNote. Cette solution a plein d’avantages : simple, rapide, notes triées à l’aide d’un mécanisme de tags, possibilité de rédiger ses notes au format markdown, notes synchronisées avec le cloud, de nombreux clients (parmi lesquels des clients open source comme ResophNotes sous Windows ou nvPY pour Linux — package fourni en standard sous Ubuntu/Mint –), client Android ou web sans défaut. Seul souci avec cette solution : le stockage « cloud » des notes se fait sur un site « propriétaire ». Néanmoins, le site insiste lourdement sur l’aspect protection des données et respect de la vie privée. Les quelques pub présentes sur le site ne sont pas ciblées et servent juste à payer les factures. Faute de mieux, cette page « Privacy Policy » a fini par me convaincre. D’autant qu’ils proposent d’exporter à tout moment ses notes en texte dans un fichier ZIP (on ne se sent pas emprisonné). Contrairement à Google Keep qui vous enferme. La preuve, le passage de Google Keep à simplenote se fera de façon fastidieuse à coup de copier/coller, note après note…

Si vous avez une autre solution libre de prise de note, utilisable (comme c’est le cas de simplenote) aussi bien sur PC, web, que sous Android, n’hésitez pas à me faire signe, je suis preneur 😉

download Fond musical : The Dø – Instant crush

Commentaire

Projet dégooglelisation phase 4 : alternative à Google Keep (et autre Google Drive) — 2 commentaires

    • @athomeatkome: merci pour l’info ! Je ne connaissais pas ce produit… Il est dans la lignée de SimpleNote, sauf qu’en plus, on peut lier des pièces jointes aux notes, et mettre des rappels. Le tout avec un respect de la vie privée, comme indiqué ici : https://www.gnotes.me/about/privacy. Bref, excellent ! Merci…

Laisser un commentaire