Déni de démocratie, deuil et colère

Carte électorale déchiréeJe suis dépité. Je n’ai plus de mot. Ils ont osé… C’est vrai, c’est connu, ils osent tout. Du déni de démocratie, j’en ai déjà vécu. Ne parlons pas du référendum européen et autres coups fourrés. Mais là… on touche le fond.

D’ailleurs, plutôt que de poster des photos de chats sur le net, je vous invite à faire comme moi : postez la photo de votre carte électorale déchirée. J’aimerais trop en voir des millions… Car ne comptez plus sur moi pour voter : la prochaine action politique à laquelle je participerai, ça sera la prochaine révolution. C’est dit.

download Fond musical : Mike Oldfield – Requiem for a city

Laisser un commentaire