Tagué !!!

Ouïch’… Je me suis fais taguer. Non, je vous rassure, ça ne fait pas mal ; et le mur de mon immeuble est encore tout propre. Non, le tag est un « scud virtuel » à la mode chez les blogueurs : le « tagué » doit rédiger un billet sur son blog, en y dévoilant sept « indiscrétions » le concernant. Ensuite, il se doit de taguer à son tour 7 autres blogueurs (en les prévenant par e-mail, ou en postant un commentaire sur leur site), et les énumérer sur son blog. Merci à Fabien pour m’avoir envoyé cette invitation virtuelle à me dévoiler.

Évidemment, le niveau « top secret » de ces indiscrétions dépend de divers facteurs : suivant si le blogueur est un personnage secret ou transparent, et suivant votre affinité avec lui, vous pouvez découvrir des choses… ou pas. Avouons que je commence cet exercice en étant assez perplexe : je sais pas encore tout ce que je vais bien pouvoir dévoiler, d’autant que je suis plutôt entier comme personne, peu diplomate (sous-entendu, que je j’hésite rarement à dire ce que je pense). Aussi, je ne pense pas avoir tant de secrets que ça… So, let’s go !

1) Je suis un ex fumeur… Et oui, j’ai commencé ma première cigarette à 13 ans, et j’ai été fumeur régulier dès 14 ans ! A 16 ans, je fumais déjà régulièrement un paquet de cigarettes pas jour (des longues en plus). Vers 19 ans, afin de réduire ma consommation, j’ai tenté de me mettre aux cigarettes courtes. Résultat : je suis passé de 20 à 25/30 cigarettes par jour. Pas très efficace comme technique. Aussi, à 20 ans, je suis arrivé à une solution plus radicale : arrêter totalement de fumer. Je pourrais détailler ma technique pour y arriver, mais là n’est pas le sujet. Disons juste que je m’étais préparé psychologiquement à l’avance, j’ai choisi le moment (après le stress des examens), je me suis mis au sport, et… j’ai pris sur moi (et mon entourage – qu’il me pardonne – en a certainement pris un peu aussi, car oui, on est très énervé et très susceptible au début).

2) Je dois détenir le record du nombre d’heures de colle obtenues en un mois dans le collège où j’étais en 4ème. Plus de 35 heures… Bon, il est vrais que je les ai eu d’un bloc : j’avais un peu trafiqué mon carnet de correspondance (disons pour être précis que j’en avais deux versions). Je pense que c’est un travail de faussaire qui m’a suffisamment mis la honte lorsqu’il a été découvert, et que ça m’a certainement gravé définitivement une certaine honnêteté intellectuelle.

3) J’ai couru deux marathons (en 3h52 à Berlin en 1999 et en 3h34 à Paris en 2000). Difficile à croire lorsqu’on me voit aujourd’hui avec mes quelques Kg en trop (certainement dûs à l’inactivité liée à un job prenant, l’arrivée de 3 poussins en 5 ans, et à ma gourmandise naturelle) et à mon ex état de fumeur. Comme quoi, tout est possible… Et ça me tenterait bien d’en refaire à nouveau un jour. Mais que fais-je devant cet écran, où sont mes baskets 😉

4) De formation scientifique (et désespérément cartésien, à l’instar de Mr Fab qui m’a tagué 😉 ), je suis de plus en plus tenté par des disciplines plus « sociales ». Sans avoir renoncé à mon abonnement à une revue de vulgarisation scientifique et aux feeds RSS dont c’est le sujet, je m’intéresse néanmoins de plus en plus aux sciences sociales, politiques, économiques, philosophiques… Bref, je regarde un peu moins la matière, les choses, et les mathématiques pour m’intéresser un peu plus à mes semblables et à leurs conditions. J’aime à dialoguer avec les humanistes (même s’il me reste des interrogations à répondre sur ce thème, et du travail à faire avant de pouvoir me considérer comme tel).

5) Si j’avais 3 qualificatifs pour me définir, je dirais que je suis un « hédoniste épicurien athée ». Je développe. Hédoniste, épicurien. En partie comme souhaite le démontrer le philosophe Michel Onfray, je pense qu’il doit être possible de remplacer, pour le meilleur, les valeurs traditionnelles qui fondent notre société (qui viennent des philosophies ancestrales grecques, puis latines, et surtout celles qui ont été pipotées par les diverses formes de christianismes) par des valeurs basées sur le plaisir. Non pas sur le bonheur (qui est un absolu pas toujours facile à obtenir), mais bien sur le plaisir : le sien, et celui qu’on éprouve en en apportant aux autres. Je développerai peut-être tout ça dans un autre billet, un autre jour… Athée. Je ne suis plus déiste : je ne crois pas en dieu, ou autre créateur quelconque de l’univers. Et je suis encore moins théiste : si un créateur devait avoir existé (pourquoi pas, je n’écarte finalement pas l’hypothèse à 100%), il n’a probablement aucune conscience de nous, et se fou royalement de ce qu’on peut bien faire de notre vie. De quoi démontrer l’absurdité de la vie, de l’intérêt de profiter de chaque instant, d’amplifier et d’offrir en retour tout ce qu’on y a reçu de jouissif. Encore un autre billet à écrire un de ces 4 pour développer tout ça, & développer aussi comment je suis un grand défenseur de la laïcité…

6) Je ne crois plus en la république. Je crois que cette organisation politique visant à matérialiser la démocratie a fait ses preuves, mais a surtout su démontrer ses limites et imperfections. Je me sens mal à l’aise dans un système où tous les choix qui nous sont proposés visent à consolider un modèle où il n’y a pas égalité des chances pour tous. Encore un [long] billet de plus à écrire pour développer tout ça… Sur ce point 6, j’ai hésité entre « je ne crois plus en la république » et « je ne crois plus en notre justice ». Mais bon, je ne vais pas rédiger tout ce speech sur mes désillusions 😉

7) Ben heu… je dois l’avouer : non, je n’ai pas été enlevé par les extra-terrestres. Cette légende est fausse. Mes idées tordues, mon goût inquiétant pour les musiques étranges de Mike Oldfield et autres musiciens bizarres, mes excentricités diverses et variées ne m’ont pas été implantées par des petits hommes verts. C’est du pur naturel tout ça. Je sais, c’est à désespérer de l’espèce humaine…

Avec tout ça, si vous ne me connaissiez pas, vous me connaissez peut être un peu plus. Mais pas tant que ça. Je me rends compte que pour ne pas alourdir cette réponse au tag, je n’ai pas beaucoup développé mes idées. Si vous voulez en savoir plus, il vous faudra revenir de temps en temps ici. Et si je suis courageux, j’y publierai quelques compléments.

Maintenant, amis blogueurs, tremblez : j’ai une salve de 7 tags dans mon lance rocket, et ils risquent peut-être de tomber sur vous… 🙂

Merci à Fab pour l’invitation à cet exercice de style, et la liste des prochains tagués sera bientôt en ligne…


Commentaire

Tagué !!! — 3 commentaires

  1. En tant que taggueur, je me dois de faire quelques commentaires … 😉

    1) Je confirme : quand je rentrais des parties de tarot à 3h du matin, j’avais droit à des commentaires de mes parents sur l’odeur de clopes …

    2) Dans le même registre, et toujours en 4ème, Manu se faisait régulièrement virer du cours d’Allemand pour aller faire de l’informatique sur le TO7 du collège.

    6) J’espère que ce que tu veux dire, c’est que tu ne crois plus en « notre » république

    7) Un peu léger le 7. Pis Mike Oldfield, ce n’est pas étrange (quoique, Amarok …). T’aurais pu ajouter : j’ai eu un mèche blonde, ou j’ai les yeux marrons avec un bout vert d’un côté, ou j’ai fais de la CB, ou même, j’ai fais de la numérisation de son avec mon MSX. Ca, c’est pour ce que je sais…

    Suis un peu déçu quand même… J’ai juste eu droit à un seul scoop … 😉

  2. […] J’ai juste eu droit à un seul scoop

    Et bien, plein toi, ta tagueuse n’en a eu aucun ! :o) C’est lequel au juste ?

    Dans le même registre, et toujours en 4ème, Manu se faisait régulièrement virer du cours d’Allemand pour aller faire de l’informatique sur le TO7 du collège.

    C’est vrai, mais je ne vais pas tout dévoiler ici, dans dix ans, il faudra que j’explique à mes enfants qu’ils ne doivent pas faire la même chose 😉

    6) J’espère que ce que tu veux dire, c’est que tu ne crois plus en « notre » république

    La nôtre, c’est sûr. Quant à la République… On m’a toujours expliqué que c’est le moins pire des systèmes connus. D’accord. Mais ça ne doit pas nous empêcher de nous creuser la tête pour essayer d’en imaginer d’autres… Je sais, je suis peut-être un utopiste. Mais quelque chose me dit que ça doit être possible (doux rêveur que je suis…).

    […] j’ai eu un mèche blonde, ou j’ai les yeux marrons avec un bout vert d’un côté, ou j’ai fais de la CB, ou même, j’ai fais de la numérisation de son avec mon MSX

    Ah oui, ma mèche blonde, la CB, j’avais oublié. Et la numérisation sonore sur un MSX (Z81 + seulement 64 Ko de RAM… tout un week-end de programmation pour arriver à capter 30 secondes de son… toute une époque)…

    Bon, d’accord, la 7ème d’indiscrétion n’en était pas une. Alors, en voici une autre, intime cette fois-ci : j’ai embrassé une fille pour la première fois (enfin, le vrai baiser de cinéma) alors que j’avais tout juste 13 ans, et elle s’appelait Isabelle. Ça ne vous avance pas beaucoup, mais ça au moins, c’est une vraie indiscrétion, na !

    • Je savais que tu courais mais je ne savais pas que tu avais couru des marathons. Respect !
      Et si, ma tagueuse a eu droit à un scoop : sur le trois (fouilles archéologiques), Cécile ne savait pas que je carburais au Malibu-ananas …

Répondre à Manu Annuler la réponse.