Revue de web du 25/11/2007

  • Je parlais récemment de chocolat, et bien, les chercheurs viennent de découvrir que la domestication du cacao aurait 3’000 ans (c’est 500 ans de plus que ce qu’on pensait encore récemment). Le plus drôle, c’est qu’à l’époque, c’était une boisson qui semble plus s’apparenter à la bière qu’au chocolat au lait du p’tit déj… (source : science & avenir) ;
  • L’Homme aimerait naturellement les bons… Mais alors, pourquoi est-il parfois si méchant ??? (source : science & avenir) ;
  • A mon avis, les rendements font que ça n’est pas gagné d’avance. Mais l’expérience mérite d’être relevée : les Allemands sponsorisent une expérience de production d’électricité d’origine solaire située en plein désert (source : le Monde) ;
  • Imaginez un croisement entre René Magritte et Salvador Dali, mais en version photographe. Des photos en N&B, superposant deux objets reconnaissables mais n’ayant à priori rien à voir. Ne cherchez plus, vous y êtes, c’est Jerry Uelsmann. J’ai découvert cet artiste récemment (la photo ci-contre est de lui). Quelques sites sympa pour le découvrir : le site officiel, une galerie sur modernbook, et une autre sur pdngallery.

Fond
musical :

 

 

Thomas OttenEspiritu : Ambiance zen pour aller avec les photos de Jerry Uelsmann.


Commentaire

Revue de web du 25/11/2007 — 4 commentaires

  1. l’homme aimerait naturellement les bons? les bons quoi ? coups^^? parce que pour lr reste, je serais plutôt de la’vsi de hobbes hein^^ tres beau ce que fait ce Uelsmann…

    • Ben, les bons… par opposition aux bêtes et aux truands voyons 😉 Fallait suivre le lien pour comprendre ; attention, interrogation écrite à la fin :o) Maintenant, pour ce qui est des bons coups, vus que nous sommes près de 7 milliards d’êtres humains sur terre, et comme ça n’est pas un hasard, tu dois avoir raison.

      Hobbes, Hobbes, c’est lui qui disait que naturellement, chacun est en lutte contre chacun ? Je pense que 1) c’est vraiment simplifier ce que nous sommes, et 2) nous avons tous des « profils » différents, et la proportion d’êtres humains à classer dans ces profils est à peu près stable dans le temps (c’est le cas pour l’homme, et c’est certainement vrai pour toutes les espèces). De toute façon, s’il était si simple de nous résumer, ça serait fait depuis bien longtemps…

      • sur la nature humaine, il me semble que tout ou presque a été dit… difficile d’innover. L’homme est un loup pour l’homme, même si c’est une petite phrase de rien du tout, me parle bien à moi… mais je suis peut être trop pessimiste…

        • J’ai soigneusement évité cette petite phrase, qui peut souvent être mal interprétée. Car derrière le loup, il n’y a pas que le prédateur ; il y a aussi l’animal social, avec ses codes. Et là, il deviens facile de se perdre en conjonctures.

          Difficile d’innover sur la nature humaine ? Pas si sûr… Le cadre d’un commentaire est un peu petit, mais je me laisserai aller à cet exercice un jour ou l’autre…

Répondre à Manu Annuler la réponse.