Course et aqueduc

Hier, contrairement à Vincent, je n’ai pas fait le semi Marathon du grand Nancy (pas de certificat médical… avouons que ça me saoule d’aller voir un doc pour dire que tout va bien). Mais je suis quand même allé courir du coté de Saint Nicolas de Port, ce qui n’est déjà pas si mal (on me dit dans mon oreillette que le trajet que j’ai fait faisait bien ses 32 Km). Chemin de hallage le long du canal pour l’aller, et route nationale pour le retour (et pause cimetière pour le ravitaillement en eau 😉 ). Bon, j’aurais pu vous rapporter une photo de la basilique de St Nicolas de Port, mais on la trouve partout sur le net. Non, moi, je que je préfère dans ce trajet, c’est l’aqueduc qui permet au canal de passer sur la Meurthe. Je trouve ça assez insolite. Alors, comme j’avais mon portable sur moi, petit cadeau (cliquez sur la photo pour l’agrandir).

Aqueduc du canal et de la Meurthe, Saint Nicolas de Port

Aqueduc du canal et de la Meurthe, Saint Nicolas de Port

download Fond musical : Christophe Maé – Mon paradis

Commentaire

Course et aqueduc — 6 commentaires

  1. @Fab: oui, je crois que le pont-canal de Briare (que je ne connaissais pas) ressemble assez bien à ce que j’avais hier sous les yeux…
    @vincent: 20 Km sous les bois, en effet, ça doit être sympa. Il faut vraiment que j’aille voir ma doc pour me faire faire ce fichu certificat 😉

  2. Comme dirait l’autre « à chacun son Everest » : hier, j’ai fait 5 tours de maison dont 2 en petites foulées. J’ai terminé essoufflé comme pas possible, et aujourd’hui j’ai des courbatures …
    Sal**erie de mononucléose !

  3. @Fab: pour le scan du certificat… je dois avouer que j’y ai pensé, mais je me suis promis d’étouffer mes dons de faussaire depuis que j’ai trafiqué mon carnet de correspondance au collège 😉
    Pour la course… je ne suis pas dogmatique. Chacun son sport, chacun son rythme. Mais je pense que même si tu en as bavé, même si tu es courbaturé, je suis sûr que tu récupère plus vite si tu te forces un peu à bouger que si tu restes à ne rien faire. Quoi qu’il en soit, bon courage…

Répondre à vincent Annuler la réponse.