Encore et encore du pushmail : my.funambol

funambolEt oui, je n’ai pas fini de vous casser les pieds avec mes problématiques d’emails sur mon téléphone portable sous Windows Mobile. Vous avez cru que j’allais me calmer sur ce sujet après ma découverte de z-push, qui semblait être une solution miracle à ma problématique (envoyer/recevoir des courriels avec mon abonnement SFR Pass Surf 2.0 qui n’autorise pas le POP/IMAP/SMTP, juste le HTTP) ?

En effet, z-push fait passer n’importe quel compte IMAP [quoi que…] pour un serveur Exchange (pour les e-mails seulement), ce qui permet d’utiliser le classique ActiveSync fourni avec tout téléphone sous Windows Mobile pour envoyer/recevoir ses e-mails en push. Seulement, cette solution souffre de quelques défauts, découverts après quelques semaines d’utilisation :

  • il faut posséder son propre serveur avec Apache/PHP non bridé dessus, qui tourne 24h/24 (tout le monde n’a pas ça dans sa manche),
  • la partie synchro sur le dit serveur est assez consommatrice de CPU et de RAM (enfin, il faut relativiser, mais pour ma XBox qui n’a que 64 Mo de RAM pour tout faire, c’était un peu lourd),
  • le produit ne fonctionne pas avec tous les comptes IMAP :
    • comme il se synchronise souvent en IMAP, il se fait black-lister par les serveurs intelligents (ce qui est le cas avec un compte GMail : ça marche quelques temps, et au bout d’un moment, GMail détecte le flood en provenance de z-push, et on se fait blacklister),
    • et avec d’autres serveurs, il se synchronise bien, mais il voit tous les messages comme « déjà lus » (on n’est pas alerté lorsqu’on reçoit un nouveau courriel, et on ne sait plus ceux qu’on a déjà lu de ceux qui sont nouveaux).
  • enfin, on sent bien que c’est un produit jeune. Comprenez par là : il manque un peu de stabilité, et plante de temps en temps, surtout à la réception de gros messages…

Mais ça n’est pas à cause de tout ça que j’ai dû chercher une nouvelle solution. En fait, à mon boulot, nous avons migré notre vieille messagerie (MDaemon datant du siècle dernier) vers l’excellentissime solution de messagerie collaborative libre Zimbra, alternative opensource qui n’a pas à rougir face à un Exchange (je vous ferai un billet sur cette solution prochainement). Et comme nous avons opté pour la licence commerciale (qui a quelques gadgets en plus par rapport à la solution full libre), je peux synchroniser mon téléphone Windows Mobile avec cette messagerie du boulot, qui est vue comme un serveur Exchange (et cette fois-ci, pas seulement pour les e-mails, mais aussi pour le calendrier, les tâches, les contacts, etc.).

Or, sous Windows Mobile, ActiveSync ne peut être apparenté qu’à un et un seul serveur Exchange. Si je paramètre ActiveSync avec le serveur Zimbra pour accéder à mes informations professionnelles, je ne peux plus me connecter aussi à mon z-push pour mes emails perso. Et voilà pourquoi je me suis retrouvé à la recherche d’une nouvelle solution de PushMail basée sur des web services.

Vous l’avez compris, c’est là qu’arrive funambol. Qu’est-ce donc que cette solution ? C’est :

  • un ensemble de programmes open sources qui permettent de synchroniser ensemble le carnet d’adresses, les agendas, et les emails entre des clients hétérogènes comme des téléphones sous Windows Mobile, des téléphones compatibles Java Mobiles, des iPhones, des BlackBerrys, des clients lourds Outlook/Thunderbird/Evolution, des comptes POP3 ou IMAP ou Yahoo ou GMail ou AOL ou hotmail (e-mails et contacts, pas encore les calendriers pour l’instant avec ces types de comptes), etc. ;
  • des plugins/connecteurs pour ces composants si nécessaire (connecteurs spécifiques pour Winndows Mobiles/iPhones/BlackBerry par exemple) ;
  • et pour ceux qui n’ont pas de serveur dédié, ou qui ont un serveur type XBox qui leur semble light O:-) , il existe même un service gratuit qui héberge tout ça : my.funambol.

Bon, l’interface web de my.funambol est austère (on n’a pas envie de gérer ses contacts ou ses rendez-vous avec), mais au moins, ça sert de référentiel pour synchroniser tous ces machins bidules que j’ai cité. Et surtout… on dirait que ça marche. Enfin, je n’ai pas encore essayé les choses un peu pointues (par exemple les synchronisations d’évennements qui tuent, genre « tous les premiers xxx du mois, sauf les yyy et zzz » ; souvent, c’est le genre de programmation récurrente avec exceptions que les connecteurs gèrent mal…). Pour les e-mails, on peut paramétrer son adresse d’expéditeur (par exemple, on me voit bien comme emmanuel@desvigne.org quand j’écris, même si je relève une boîte GMail). Seule petite remarque : my.funambol ajoute aux messages sortants une signature « Funambol : mobile open source : http://www.funambol.com« . Mais bon, ça ne me dérange pas tant que ça de faire un peu de pub pour un produit opensource 😉

Ah, et si my.funambol se révèle mauvais, je pourrai tester un autre serveur funambol gratuit : ScheduleWorld (comme quoi, je n’ai pas fini de vous casser les pieds avec tout ça…).

download Fond musical : Jean-Philippe GOUDE – Attente (de l’album « Ainsi de nous ») : décidément, j’adore cet auteur contemporain… et j’ai plein d’autres de ses morceaux à vous faire découvrir.

Commentaire

Encore et encore du pushmail : my.funambol — 2 commentaires

  1. Hello,

    Je suis l’auteur de funambol.com ! (hihi, c’est une blague :D)

    Je préfère les billets de ce genre que les avis sur les bouquins ^^ Vivement que je puisse trouver un sponsor pour un abonnement data 🙂

    Sinon, super billet comme d’hab.

    Hors sujet : Pourquoi tu te plains de Mdeamon ?

    ++

  2. Ah ben oui mais que veux-tu, ya de tout ici… Pas que de l’informatique 😉
    Non, je ne me plains pas de MDaemon (qui ronronnait gentiment depuis près de 8 ans sans presque aucun pb). Tout au plus, il ne s’agit pas un produit open source, mais on lui pardonne. Seulement, comme on a une vieille version de 8 ans d’âge, tu imagines : webmail austère, pas d’outils de workflow… Un de ces 4, je te présenterai zimbra, et là, tu vas tomber : tout ajax (si le client le supporte, sinon, il y a une version classique assez sexy, et même deux versions pour mobile), webmail avec notion de dossier et de tags, agendas (note le S final), carnets d’adresses (même remarque), bloc notes à la façon google documents (éditeur et tableur wysiwyg), porte documents pour avoir ses fichiers partout, instant messenger basé sur jabber… le tout partageable avec qui tu veux, et des gestions de droits pointus. Alors, notre vieux MDaemon de 8 ans à coté…

Répondre à dcddtc Annuler la réponse.